La couture… La couture

Image par Devi J de Pixabay

Qui dit jupe, dit tee shirt 👕, Qui dit tee shirt, dit veste👚, Qui dit veste, dit chaussures…👠

Il n’y a pas si longtemps, en bonne acheteuse compulsive, j’écumais tous les magasins de mon agglomération en quête du 10ième petit haut noir qui irait parfaitement avec ma petite jupe soldée

Comme disait mon homme « si t’arrêtes d’aller dans les magasins, y’aura des licenciements!!! »😒

Le truc c’est que, je sais pas pour vous, mais au moment où je cherchais une jupe en cuir simili: c’était plus la saison, c’était pas exactement la coupe que je voulais, c’était trop chère…

Comme on est jamais mieux servi que par soi-même, il y a environ 7 ans, j’ai décidé de coudre. J’ai regardé des tutos, emprunté des livres, des patrons et j’ai acheté du tissu et une machine à coudre ✂️

Bon, j’ai encore de temps en temps la fièvre acheteuse de ma trentaine (de ma vingtaine aussi d’ailleurs) mais aujourd’hui, c’est surtout pour du tissu que je craque et, comme la couture prend du temps, ça allège considérablement mes envies d’acheter pour un plaisir rapide et immédiat

Au début, j’ai galéré comme pas permis, j’ai fait des sacs à ne pas ausculter, des jupes un peu serrées aux cuissots, des hauts un peu bancals

Mon entourage, en fait surtout mes filles me disaient: « c’est…pas… mal », en traînant juste assez sur les mots pour que je comprenne que ça avait du mal à sortir mais, qu’elles avaient le désir de ne pas me décourager (c’est cute non?)💏

Du coup, toute gonflée de confiance, je proposais de faire un sac de cours. Elles me souriaient et me proposaient de faire une trousse plutôt… qu’elles fourraient vite dans leur sac

De temps en temps, on leur volait ladite trousse et elles étaient désespérées, tu penses !

J’ai persévéré, j’ai résisté au découragement (j’ai été héroïque quoi)…

Aujourd’hui, mes jeunes gazelles ainsi que et mon entourage me demandent de retoucher leurs vêtements et/ou de leur faire un sac 👜

Bienvenue sur mes pages !